Bonjour madame,

Je prends de l'Eltroxine-LF dosé à 0,1 grammes depuis un choc (un étranglement) qui à couper nette la production de mes hormones thyroïdiennes à l'âge de 16 ans. Depuis, je pense quelles pourraient fonctionner sans et que ce médicament n'est plus utile sauf pour ses désagréments. Je consomme du sésame noir et depuis ma thyroïde s’est stabilisée dans les bilans sanguins. Ce qui est étrange ici c'est que les tests sanguins montrent que ma glande thyroïde est bien dosée et que dans l'ordre des choses les symptômes que je subis sont d'un autre ordre ou se rajoutent car le médicament n'est pas bien toléré ou en trop.

Les effets secondaires sont de la sécheresse vaginale, des pertes du type fromage cottage, du candidas albicans (je suis un régime sans gluten et avec très peu de lactose), de la douleur lors de rapports sexuels. J’ai aussi les seins douloureux et comme vidés (manque d'oestrogènes ?), une perte de poids, des douleurs au ventre et finalement des boutons sur le menton alors que j'en ai jamais (peau comme granuleuse).

Je me pose des questions sur la perméabilité de mon intestin, car ces mycoses à répétions et les douleurs intestin-vagin m'indiquent que le terrain est bouleversé. Existe-t-il des tests à ce niveau pour connaître les bonnes bactéries qui ont pu être détruites durant des prises d'antibiotiques ou même lors de la prise de ce médicament?

J’ai aujourd'hui 41 ans et je réfléchis à prendre un traitement naturel, car je sens que ce n'est plus viable. Merci à l’avance pour votre aide, cela me touche beaucoup.

M. Reymond

Bonjour,

Il ne faut absolument pas arrêter un médicament pour la thyroïde sans consulter son médecin car il faut s’assurer que la glande fonctionne encore. Les médicaments pour la thyroïde REMPLACENT les hormones produites par cette glande ce qui fait qu'elle cesse de éventuellement de fonctionner, ce qui pourrait fort bien être votre cas. Très souvent, une dysfonction thyroïdienne est causée soit par une carence en iode ou par une dominance estrogénique, chose qui arrive très communément aux femmes à la préménopause. Étant donné que l’iode et l’estrogène utilisent les mêmes transporteurs et l’un peut prendre trop de place par rapport à l’autre, assurez-vous de consommer une quantité adéquate de ce nutriment.

Votre corps vous donne en ce moment des signaux contradictoires... soit les seins douloureux, qui est habituellement un symptôme d'excès d'oestrogène et la sécheresse vaginale, symptôme de carence en oestrogène. Dans son livre "Tout savoir sur la préménopause" le Dr John Lee décrit ceci comme une "déficience hormonale fonctionnelle". En d'autres mots, une hormone telle que l'oestrogène pourrait être présente mais ne pas fonctionner comme elle le devrait pour diverses raisons, qu'il s'abit alors de découvrir. Pour en savoir plus, tapez ces mots dans le moteur de recherche du site santedesfemme.   La présence d'acné peut également indiquer un niveau anormal de testostérone, ce qui pourrait être causé par le syndrome des ovaires polykystiques qui exigerait un changement radical dans votre alimentation. (Vous trouverez également des renseignements à ce sujet sur le site santedesfemmes.

Dans un cas comme dans l'autre, un supplément de progestérone bio-identique pourrait être un atout pour équilibrer vos hormones. Vous pourriez ajouter une crème à la progestérone bio-identique ou demander à votre médecin de vous prescrire  Prometrium. Vous pouvez utiliser ces produits 14 jours par mois soit de la 12e journée à la 26e journée de votre cycle. Le produit «EstroSense» de la Boutique Naturo (sous l’onglet boutique du site santedesfemmes.com) , pourrait aussi vous aider à équilibrer vos hormones. Le produit «Triple action: extraits de crucifères et resvératrol» de Life Extension vendu sur le site www.boutiqueantiage.com est aussi un exemple de ce type de produit.Pour l’alimentation, à part enlever le gluten, il faut éliminer les levures de toutes sortes et tous les produits laitiers afin d’affamer le candida. Ajoutez aussi des probiotiques. Pour ce qui est d'un test pour les bonnes ou mauvaises bactéries, il vaut mieux consulter une praticienne de la santé comme une naturopathe à ce sujet. Vous pouvez en faire la demande en cliquant sur "Demande de consultation" sur la page d'accueil de notre site. 

Espérant que ces quelques conseils pourront vous aider, je vous souhaite une bonne santé au naturel.

Nicole Renaud, nd.a.
naturopathe agréée membre de l'ANAQ