Bonjour,

Je vis en France, j'ai 39 ans. J'envisage de prendre de la progestérone bio-identique pour régler mon problème de ménorragie, mais une question s'est imposée: si j'apporte de la progestérone exogène à mon organisme, les organes chargés de la sécréter (ovaires et surrénales, c'est bien cela ?) ne risquent-ils pas de devenir encore plus paresseux et dépendants au produit ? Ne devrais-je pas plutôt chercher à régénérer ces organes pour qu'ils redeviennent fonctionnels?

Merci du fond du cœur si vous pouvez m'éclairer.

Tiphaine

Bonjour Tiphaine,

Vos ovaires sécrètent la progestérone et les oestrogènes suite à un message de la glande hypophyse via les hormones LH et FSH. Cependant, il arrive que le corps sécrète trop d’oestrogènes entre autres parce que le foie a de la difficulté à gérer les oestrogènes, ou que vous avez des pertrubateurs endocriniens dans votre environnement ou encore que vous avez trop de gras abdominal, lequel peut fabriquer de l'oestrogène par l'entremise de l'enzyme aromatase. C'est ainsi que vous pouvez vous retrouver en dominance oestrogénique, ce qui peut être une cause de ménorragie à cause d'une trop grande stimulation de l'endomètre.

Dans un problème de ménorragie, il est urgent d’apporter une solution via une thérapie hormonale. Ce n’est pas comme un problème de ménopause ou de spm pour lesquels certaines plantes vont aider à régler le problème. Tout d'abord, il faut en parler à votre médecin pour vous assurer qu'il n'y a pas de pathologie sous-jacente, p. ex. hyperplasie de l'endomètre, début de cancer de l'utérus, fibrome, etc. Toute cause pathologique étant écartée, vous pourriez alors recourir à une supplémentation hormonale naturelle à l'aide de progestérone bio-identique transdermique. Si cela ne fonctionne pas assez rapidement, vous pourriez demander à votre médecin de vous prescrire Prometrium, qui est de la progestérone bio-identique prise par voie orale. La progestérone synthétique comme Provera, Depo-provera, Micronor (anovulant) ou le stérilet Mirena, ne devraient être utilisées qu'en cas d'urgence et pendant un très court temps car contrairement à la progestérone bio-identique ces produits remplacent la production endogène des hormones.

Quand vos hormones seront équilibrées (arrêt de ménorragie) vous pourrez, si vous le désirez et selon l'avis de votre médecin, continuer à utiliser Prometrium pour maintenir l'équilibre hormonal ou encore utiliser la progestérone bio-identique transdermique. La progestérone naturelle aidera à combler un déficit  s'il y en a un mais ne remplacera pas la production endogène. Selon les écrits du Dr John R. Lee, M.D., un apport en progestérone aidera à rétablir l'équilibre hormonal en normalisant le ratio estrogène/ progestérone. Pour ce faire, il suggère de commencer avec une dose choc de progestérone pour rétablir l'équilibre le plus rapidement possible. Ce point est très important car si la dose de progestérone est insuffisante au début, elle peut sensibiliser les récepteurs oestrogéniques de l'endomètre et les saignements pourraient augmenter plutôt que diminuer. Sur le site www.boutiqueantiage.com, vous avez la possibilité de télécharger gratuitement le «Guide d’utilisation des crèmes hormonales» (avis en rouge, colonne de droite) et également de commander les crèmes hormonales. Je vous suggère également de consulter les ouvrages du Dr Lee à ce sujet. Vous en trouverez la liste sous l'onglet «Boutiques / Matériel éducatif».

J’espère que ces informations vous aideront à retrouver votre qualité de vie.

Nicole Renaud, nd.a.
naturopathe agréée membre de l'ANAQ

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir