Bonjour Micheline,

J'allaite présentement ma petite fille de huit semaines et j'ai l'intention de l'allaiter le plus longtemps possible. Hier ma gynécologue m'a fortement recommandée de m'installer un stérilet avec hormones comme moyen de contraception et j'ai suivi ses conseils.

Cependant, en lisant le feuillet d'information qui accompagne le stérilet de marque Mirena, j'ai remarqué que de petites quantités de levonorgestrel ont été décelées dans le lait maternel d'utilisatrices de Mirena, mais qu'ils n'ont pas noté d'effet négatif sur la croissance ou le développement des enfants.

J'aimerais savoir si vous en savez un peu plus sur cette hormone et si je devrais effectivement suivre les conseils de ma gynécologue et poursuivre avec ce stérilet? Merci infiniment.

Jeanne

Bonjour Jeanne,

En réponse à votre question sur le stérilet Mirena, qui contient une progestine (levonorgestrel), c'est-à-dire une hormone de synthèse non bio-identique qui possède certaines propriétés androgènes, voici ce qu'écrit l'associée du Dr John Lee, Virginia Hopkins, sur son site web (cliquez ici pour accéder à son site...):

«La seule étude à plus long terme (durée de six ans) que j'ai pu trouver sur des nourrissons exposés au levonorgestrel a été menée en Norvège et a constaté un niveau plus élevé d'infections respiratoires, de problèmes cutanés et d'infections oculaires chez ces enfants que dans le groupe témoin, et par la suite on a découvert que ces enfants avaient davantage de troubles neurologiques.»

Mme Hopkins est catégorique: «Je considère impensable de même songer à exposer un nourrisson à un type quelconque de progestine. Je considère ceci comme une forme de sociopathie corporative -- un manque total de conscience envers les femmes mal informées qui se trouvent dans le besoin d'éviter une grossesse non désirée.»

Personnellement, je trouve assez révélateur que sur le site officiel de Mirena, à la question sur l'usage de ce stérilet par une femme qui allaite, ils répondent par un désistement de responsabilité en avisant les femmes de «discuter avec leur médecin si Mirena est le bon choix pour elles». Typiquement, ce genre de déclaration exonore la compagnie de tout blâme -- ce qu'ils font par cette formule, qui a force légale, est de transférer la responsabilité au médecin. Donc, c'est à vous de croire votre médecin ou non et si quelque chose arrive, vous pouvez toujours revenir contre votre médecin... si vous êtes capable de prouver en cour que les problèmes dont votre enfant souffre sont dus au stérilet -- ce qui évidemment est chose presqu'impossible à moins d'avoir beaucoup d'argent pour financer une étude qui prouverait que vous avez raison.

Je crois que tant que vous allaiterez, la prudence dicterait d'utiliser un moyen de contraception non hormonal. Je vous conseillerais le stérilet au cuivre. Il arrive que ce genre de stérilet crée des problèmes, mais aucun stérilet est sans problème. Par contre, j'ai trouvé un excellent article sur internet sur le stérilet au cuivre, intitulé «Le stérilet au cuivre est le meilleur moyen de contraception».

Je vous souhaite bon succès dans votre démarche de santé pour vous et votre enfant.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir