Une étude publiée dans L’American Journal of Roentgenology le 23 octobre 2012 a démontré que pour les femmes qui ont des symptômes caractéristiques du cancer du sein et qui sont âgées de 30 à 39 ans, l’échographie serait un outil de dépistage plus efficace que la mammographie.

Dr. Constance Lehman, directrice du département de radiologie du Cancer Care Alliance de Seattle (SCCA), et professeur titulaire d’une chaire de recherche en radiologie à l’Université de Washington, raconte que l’utilisation de l’échographie chez les femmes qui ont des symptômes de cancer du sein et qui sont âgées de 30 à 39 ans – comme des nodules palpables, une douleur localisée ou un épaississement des tissus – est une pratique courante en Europe, où les directives recommandent l’échographie comme premier outil de diagnostic par imagerie. Le risque qu’un cancer soit de type malin dans ce groupe d’âge est minime, mais réel : environ 1.9% selon le Dr Lehman.

Cette étude, a démontré que sur les 1208 cas examinés, la sensibilité de l’échographie était de 95.7% comparativement à 60.9% pour la mammographie – l’échographie a détecté 22 cancers versus14 pour la mammographie. Les chercheurs ont étudié les données de toutes les femmes âgées de 30 à 39 ans, qui se présentaient pour confirmer un diagnostic de cancer au SCCA, entre juin 2002 à août 2006. «L’imagerie médicale joue un rôle important dans l’évaluation des femmes qui présentent des nodules palpables au seins,» rapporte le Dr Lehman. «La plupart des nodules ne sont pas cancéreux. L’échographie et la mammographie nous aident à séparer les femmes qui ont besoin d’une biopsie de celles qui n’en ont pas besoin et à qui on peut dire que leur nodule est sans danger. Chez les femmes qui ont 40 ans et moins, l’échographie est plus appropriée pour évaluer les nodules comparativement à la mammographie. La mammographie reste notre meilleur outil de dépistage chez les femmes de 40 ans et plus, mais l’échographie ciblée est notre outil de choix dans l’évaluation des femmes symptomatiques qui ont moins de 40 ans.»

 

 

 

Source:
Cliquez ici...

Commentaire de Micheline:
L’échographie ne pourrait-elle pas servir à confirmer la présence d’un cancer ovarien en présence d’un test CA-125 positif sans qu’une intervention plus agressante soit nécessaire? Voir à ce sujet l’article «Cancer ovarien: l’utilité des tests de dépistage».

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir