La vaginose bactérienne est une condition assez courante puisque environ 29% des femmes nord-américaines en sont affectées. On la retrouve aussi chez 16% des femmes enceintes et chez 60% des femmes qui ont une infection transmise sexuellement (ITS). Ce problème résulte d’un déséquilibre de la flore vaginale normale et se distingue par une odeur désagréable. La vaginose bactérienne n’est pas dangereuse, mais peut causer des symptômes perturbants. Chaque femme qui a des pertes vaginales anormales devrait consulter son médecin puisque des infections plus sérieuses comme la chlamydia ou la gonorrhée peuvent en être la cause. Les symptômes peuvent aussi imiter ceux que l’on retrouve dans les infections à levures ou la trichomonase (une maladie parasitaire transmise sexuellement), sauf que dans la vaginose, il n’y a pas d’inflammation ni de démangeaisons.

Quels en sont les symptômes?
Environ 85% des femmes qui ont une vaginose bactérienne n’ont pas de symptômes. Et s’il y en a, des pertes vaginales odorantes en sont habituellement le seul et principal symptôme. Les pertes sont habituellement fluides et de couleur grise à blanchâtre. Après les relations sexuelles, les pertes sont souvent plus abondantes.

Quelle en est la cause?
Une des caractéristiques principales de la vaginose bactérienne est la réduction du nombre de lactobacilles normaux, bactéries qui produisent entre autres de l’acide lactique et qui rendent le milieu vaginal acide (pH entre 3.8 et 4.2). On observe donc aussi une hausse du pH, ce qui favorise la croissance des bactéries anaérobiques (bactéries qui croissent en absence d’oxygène) au détriment des bactéries bénéfiques. Le fait que cette affection soit causée par un ensemble de plusieurs espèces bactériennes différentes a pour résultat de compliquer le diagnostic et le traitement.

Certains facteurs augmentent le risque de développer une vaginose bactérienne par ex.: un nouveau ou de multiples partenaires sexuels, la présence d’un stérilet, un traitement récent aux antibiotiques, l’utilisation de douches vaginales et la cigarette. Toutefois, le rôle de l’activité sexuelle n’est pas complètement élucidé, car la vaginose bactérienne peut aussi se développer chez des femmes qui n’ont pas encore eu de rapports sexuels.

Une étude publiée en février 2006 dans l’American Journal of Obstetrics and Gynecology démontre le lien entre le stress psychosocial et la vaginose bactérienne, indépendamment des autres facteurs de risques. On sait que le stress a un impact sur le système immunitaire et augmente le niveau de cortisol, perturbant ainsi l’équilibre hormonal.

La vaginose bactérienne est-elle contagieuse?
Bien que la vaginose bactérienne ne soit pas considérée comme contagieuse, la transmission des bactéries d’un individu à l’autre n’est pas encore bien comprise. Puisque le fait d’avoir un nouveau ou de multiples partenaires sexuels augmente le risque de développer une vaginose bactérienne, cela suggère que la dissémination des bactéries entre les individus pourrait altérer la flore vaginale et potentiellement prédisposer à la vaginose bactérienne. Toutefois, puisque la vaginose bactérienne survient aussi chez les femmes célibataires, d’autres facteurs causatifs peuvent aussi jouer un rôle important dans son développement.

De quelle façon arrive-t-on à un diagnostic?
Lorsqu’une femme rapporte des pertes vaginales inhabituelles, le médecin lui posera une série de questions de routine pour parvenir à distinguer le type d’affection dont elle est atteinte. De plus, un examen pelvien et le prélèvement d'un échantillon permettra de vérifier la présence de chlamydia ou de gonorrhée.  L'examen au microscope permettra aussi de distinguer la vaginose bactérienne de la vaginite à levure (candidiase) et de la trichomonase.

Quel est le traitement médical de la vaginose bactérienne? Le traitement médical de la vaginose bactérienne est basé sur l'administration d’antibiotiques. Mais la vaginose bactérienne peut être récurrente, même après des traitements réussis. Plus de la moitié des femmes traitées ont un retour des symptômes moins de 12 mois après le traitement. La cause des récurrences n’est pas claire. Lorsque les symptômes réapparaissent, un second traitement aux antibiotiques est nécessaire.

Peut-il y avoir des complications?
La vaginose bactérienne peut se résoudre complètement après un traitement, et ce, sans complications. Un suivi n’est pas nécessaire si les symptômes disparaissent. Pourtant, chez la femme enceinte, la vaginose bactérienne peut causer un accouchement prématuré, une infection du liquide amniotique, et une infection de l’utérus après la naissance. Toutefois, selon les études sur le sujet il n’a pas encore été prouvé que le traitement de la vaginose bactérienne asymptomatique diminuait l’incidence des naissances prématurées. Pour cette raison, le dépistage et le traitement des vaginoses bactériennes pendant la grossesse sont controversés, et la recherche est en cours pour en déterminer la valeur et l’utilité. Présentement, le dépistage de routine de chaque femme enceinte n’est pas recommandé. Toutefois, le dépistage et le traitement par antibiotiques de la vaginose bactérienne est recommandée pour les femmes qui ont des antécédents d'accouchements prématurés.

Chez les femmes enceintes, plusieurs études ont démontré qu’une déficience en fer (anémie) était souvent présente lors de vaginose bactérienne. Il pourrait être important de vérifier le taux de fer sanguin en début de grossesse et de supplémenter au besoin.

Enfin, un traitement naturel efficace est maintenant disponible 
À venir jusqu'à maintenant l’utilisation locale de lactobacilles (probiotiques) était le traitement naturel le plus efficace, qui pouvait même se comparer en efficacité aux antibiotiques. Mais un nouveau traitement naturel révolutionnaire, à base de vitamine C, permet de pouvoir contrôler ce problème efficacement, rapidement et pour de bon. Il s'agit de Prevegyne™,  comprimés vaginaux qui agisent localement pour rétablir le pH vaginal à son niveau normal et stopper la prolifération des mauvaises bactéries (Gardnerella) et en stimuler la croissance des bactéries protectrices (lactobacilles). Ce traitement prévient ainsi le retour de la vaginose bactérienne en assurant un équilibre sain et durable de la flore vaginale. L'un des avantages de la formulation unique de Prevegyne™ est sa rapidité à neutraliser l'odeur anormale typique due à la vaginose bactérienne. Pour plus d'information sur Prevegyne™, visitez le site http://www.prevegyne.com.  Une ordonnance n'est pas nécessaire pour obtenir ce produit. Vous le demandez simplement à votre pharmacien.

Distinguer la vaginose bactérienne des vaginites à levures
Si vous avez périodiquement une sensation d'inconfort, des pertes plus abondantes mais non odorantes ou des démengeaisons à l’entrée du vagin, cela pourrait être dû à une vaginite à levure. Et ne soyez pas trop surprise : 75% des femmes développent une mycose vaginale au cours de leur vie. Cette affection est causée par un "champignon" appelé Candida, et elle est le plus souvent passagère si elle est bien traitée. Les récidives sont tout de même assez fréquentes, surtout chez les femmes sous hormonothérapie, et il est indispensable d'adopter la bonne approche pour lutter contre ces infections. Pour plus de détails à ce sujet voir: 
http://www.avenirsdefemmes.com/medecine/gynecologie/mycoses-vulvo-vaginales-probleme-gynecologique.html 

Article par le Dr Philippe-Gaston BESSON, extrait de son livre
Je me sens mal, mais je ne sais pas pourquoi - Editions Trois Fontaines - Dr Ph G Besson
http://www.kousmine.com/les7.htm

Note: Si vous avez des symptômes de vaginose ou de vaginite, il est fortement recommandé de consulter votre médecin pour écarter la possibilité de problèmes gynécologiques plus graves. À noter que les informations et recommandations données ci-dessus sont à titre d'information et ne constituent pas un avis médical. 

 

 

Références:

Bacterial vaginosis, Melissa Conrad Stöppler, medical editor: William C. Shiel Jr., MD, FACP, FACR.
Site: http://www.medicinenet.com/bacterial_vaginosis/article.htm

Vaginose bactérienne, remèdes naturels
http://women-health-info.com/WEB-FR/128-FR-Vaginose-bacterienne-Remedes-naturels.html

Traiter la vaginose bactérienne et rétablir l'équilibre de la flore vaginale avec Prevegyne.   www.prevegyne.com

Commentaires   

+2 #8 MelanieH01 26-08-2015 21:07
Citation en provenance du commentaire précédent de Izzy :
Mon médecin et une amie infirmière m'ont recommandés de me renseigner sur certains produits naturels. J'en fait l'essais depuis 3 semaines et j'ai remarqué une amelioration considerable. Une fois par semaine,bain infusé de camomille. La détente est un important facteur afin de réduire les pertes, odeurs etc. 2 fois par jour,tisane infusée au Boldo Tous les matins ajun,une cuillère à table de Molkozan (protéine de petit lait pour rétablissement du système digestif et améliore le PH naturel) 2 fois par jour 2 once de vinaigre de cidre de pomme. Excellent pour le système imunitaire. Au gout, tout est dégoutant principalement le Molkozan et le vinaigre de cidre de pomme mais, je suis encore d'avis que ça valait la peine d'essayer et le tout pour moins de 30 dollars dans un magasin specialise dans les produits naturels.


Bonjour Izzy,

J'aimerais savoir si ton traitement est efficace sur le long terme ?
Citer
+6 #7 Izzy 19-09-2014 15:22
Mon médecin et une amie infirmière m'ont recommandés de me renseigner sur certains produits naturels. J'en fait l'essais depuis 3 semaines et j'ai remarqué une amelioration considerable. Une fois par semaine,bain infusé de camomille. La détente est un important facteur afin de réduire les pertes, odeurs etc. 2 fois par jour,tisane infusée au Boldo Tous les matins ajun,une cuillère à table de Molkozan (protéine de petit lait pour rétablissement du système digestif et améliore le PH naturel) 2 fois par jour 2 once de vinaigre de cidre de pomme. Excellent pour le système imunitaire. Au gout, tout est dégoutant principalement le Molkozan et le vinaigre de cidre de pomme mais, je suis encore d'avis que ça valait la peine d'essayer et le tout pour moins de 30 dollars dans un magasin specialise dans les produits naturels.
Citer
+3 #6 sabrinette 10-07-2014 08:22
Bonjour tout le monde!
Est ce que quelqu'un connaitrait un medecin qui s'y connait VRAIMENT dans ce type de mycose svp? En region parisienne, ca devientbtres urgent!! Mon gyneco prend ça a la legere et ne veut plus me donner de traitement alors que depuis 2 ans je traine cette vaginose bactérienne. Ce n'est plus vivable. De plus je souhaiterai tomber enceinte, ce qui n'est pas envisageable avec cette bacterie, je ne veux pas prendre de risque.
Merci par avance pour vos reponses
Sabrinette
Citer
+5 #5 Arwen 03-04-2014 14:54
Cela fait 2 ans que j'ai des problèmes intestinaux et gyneco , les symptômes sont apparus en même temps mais aucun professionnels de la santé ne veut m'écouter .
tout à fait possible, et de toute façon, il devrait y avoir un lien avec l'acidité du corps ( produits laitiers, viandes, sucres raffinés, produits industrialisés en général). L'intestin est notre deuxieme cerveau! le stress augmente egalement l'acidité dans le corps. En cherchant, vous trouverz vos réponses, c'est sur ! :-)
Citer
+4 #4 Mazars 06-01-2014 19:28
Citation en provenance du commentaire précédent de Micheline :
Bonjour Claude, Un grand merci pour cette excellente suggestion. En effet, ce que dit Sylvie Schafer sur la flore intestinale est extrêmement intéressant, en particulier pour les femmes qui souffrent de vaginose bactérienne.


Après lecture des commentaires , je me dus qu'enfin qq'
S'intéresse à la relation intestin et problème de vaginose.
Cela fait 2 ans que j'ai des problèmes intestinaux et gyneco , les symptômes sont apparus en même temps mais aucun professionnels de la santé ne veut m'écouter . En résumé je ne suis toujours pas soignée d'un côte comme de l'autre
Mais je suis persuadée qu'il y a un lien
Citer
0 #3 couchy 04-10-2013 23:03
je viens d'avoir les résultats d'un frottis que j'ai passé en septembre, et à ma grande surprise je lis vaginose bactérienne. Tout en sachant que je n'avais pas eu de rapport depuis le mois de juin, et cela jusqu'au frottis. Ce qui m'a fait plaisir me concernant le fait d'avoir lu que cela pouvait être en rapport avec le stress. Car ce fut mon cas dans cette période sur le plan personnel et professionnel
Citer
+1 #2 Micheline 19-03-2012 04:24
Bonjour Claude, Un grand merci pour cette excellente suggestion. En effet, ce que dit Sylvie Schafer sur la flore intestinale est extrêmement intéressant, en particulier pour les femmes qui souffrent de vaginose bactérienne.
Citer
+2 #1 Claude Albert 17-03-2012 17:58
Bonjour,
Je vous propose d'écouter la courte conférence de Sylvie Schafer sur la flore intestinale sur l'importance de la flore intestinale. La vaginose bactérienne, selon elle, est due à une mauvaise flore intestinale et elle explique le traitement approprié et la guérison. Vous pouvez l'écouter sur:
http://radiomedecinedouce.com/fr/broadcast/8694_Limportance_de_la_flore_intestinale
Cordialement,
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir