Les fibromes sont des tumeurs bénignes qui affectent presque une femme sur trois en Amérique du Nord. Ils sont le résultat du développement de cellules anormales qui se forment à même le tissu conjonctif du muscle utérin. Étant donné que les fibromes ont tendance à grossir pendant la grossesse et diminuer à la ménopause, ils sont considérés comme étant oestrogénodépendants, c’est-à-dire que l’œstrogène joue un rôle dans leur formation et leur développement. D’ailleurs une étude menée en 1987 a démontré que les femmes qui développent des fibromes ont des niveaux plus élevés d’œstrogène par rapport à la progestérone.

Chez certaines femmes aucun symptôme ne signalera leur présence, mais bien des femmes auront des problèmes tels que des saignements anormaux, de la douleur, l’infertilité ou des complications de la grossesse. Les traitements présentement offerts sur le plan médical sont l’hystérectomie (ablation de l’utérus), le myomectomie (extraction des fibromes), l’embolisation des vaisseaux sanguins qui nourrissent le fibrome et les médicaments anti-oestrogènes.

Dans une étude menée aux É.-U., dont les résultats ont été publiés dans le American Journal of Obstetrics & Gynecology, on rapporte que l’épigallocatéchine gallate (EGCG, un flavonol qu’on trouve entre autres dans thé vert (Camilla sinensis) aide à freiner le développement de cellules fibreuses cultivées in vitro, de même que des fibromes chez les souris. Les cellules exposées à de plus grandes concentrations de EGCG se sont développées plus lentement que celles qui avaient été exposées à de moindres concentrations de ce flavonol. Après 48 heures d’exposition, les cellules fibreuses avaient même diminué de taille.

Chez les animaux, après 8 semaines les tumeurs avaient diminué de taille et de poids chez les souris à qui avaient reçu des rations d’eau additionnées de EGCG. Il y eut même des cas où les tumeurs avaient disparu entièrement. Le mécanisme d’action de l’EGCG sur les fibromes comprend l’apoptose (mort cellulaire programmée) et l’inhibition de la prolifération des cellules fibreuses.

Les auteurs de l’étude considèrent ces résultats prometteurs : « En se basant sur ces recherches, nous croyons que l’EGCG qu’on trouve dans les extraits de thé vert offrent une piste prometteuse pour la prévention et/ou le traitement des léiomyomes utérins. L’usage à long terme de ces nutriments pourrait aider les femmes diagnostiquées avec un début de fibromes à éviter qu’ils se développent au point de nécessiter une chirurgie.

Source:
Life Extension Foundation
http://www.lef.org/newsletter/2010/0205_Green-Tea-Compound-Reduces-Fibroid-Growth-in-Laboratory-Studies.htm?source=eNewsLetter2010Wk6-2&key=Article&l=0#article

Commentaire de Micheline…
À noter d’abord que les fibromes tournent rarement en cancer. Donc, vous pouvez être rassurée à cet égard, mais il y a quand même plein de bonnes raisons pour essayer de prévenir les fibromes ou de leur faire la guerre dès qu’ils apparaissent. Malheureusement, bien des femmes se rendent compte qu’elles ont ce problème lorsque les fibromes commencent à produire des symptômes, et il est alors souvent trop tard pour faire quoi que ce soit sur le plan de la supplémentation. Même un traitement avec la progestérone (qui peut aider lorsque les fibromes sont encore petits) ne pourra avoir gain de cause sur un gros fibrome (plus de 5 cm). Pourtant, il est entièrement possible de prévenir les fibromes en utilisant des substances naturelles comme les extraits de thé vert, et divers antioxydants qui aident à diminuer la stimulation excessive des tissus sensibles à l’œstrogène. Entre autres, l’efficacité de l’indole-3-carbinol (provenant des légumes crucifères) à cet égard a été démontrée dans des études très concluantes. Un des meilleurs suppléments sur le marché à l’heure actuelle qui contient cet ingrédient est EstroSense de la ligne de produits Lorna Vanderhaeghe, que vous trouvez sur la Boutique Naturo en allant dans «Boutiques» sur le site Santé des femmes (www.santedesfemmes.com).

www.santedesfemmes.com

Commentaires   

-1 #3 linda therese 25-12-2011 06:01
merci pour ,linformation a travers le the vert.thank you.
Citer
-2 #2 Ermine Pierre 29-09-2011 19:42
'il vous plait si vous avez une idee du nom des the verts merci
Citer
0 #1 Ermine Pierre 29-09-2011 19:40
Je vous remercie pour toutes ces informations si importantes dans la vie quotidienne et sanitaire d'une femme pour nous autres en haiti c'est les the verts Merci
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir