J'ai besoin de vos conseils. Je n’ai plus d’utérus depuis dix ans et je prends Estrace depuis ce temps. Je crois que ce n'est pas très bon pour moi.

Je pense sérieusement que ce médicament risque à mon avis d'être le problème de mes états de nervosité d'impatience – qu’en pensez-vous? Je songe à utiliser une crème à la progestérone mais j’ai besoin davantage d'informations pour l’arrêt de ma médication.

Merci de me répondre et au plaisir de vous lire!

Shirley

Bonjour Shirley,

Tout d'abord j'aimerais souligner qu'un médecin qui prescrit à une patiente cet oestrogène très puissant pendant plus de cinq ans ne respecte pas les directives très claires des autorités de la santé, y compris le collège des médecins et l'association des gynécologues, selon lesquelles la durée maximale pour la prise de ce type d'oestrogène est de cinq ans. Les oestrogènes ne doivent plus maintenant être prescrits à long terme en prévention mais seulement à court terme pour le soulagement des symptômes incommodants de la ménopause.

De plus, les médecins qui se tiennent au courant des derniers développements scientifiques en hormonothérapie prescrivent maintenant la progestérone bio-identique, soit sous forme orale (Prometrium) ou transdermique (crèmes magistrales préparées sur ordonnance par des pharmaciens préparateurs) pour accompagner l'oestrogène -- qu'une femme ait son utérus ou non. On sait maintenant que l'oestrogène et la progestérone sont des hormones qui fonctionnent en synergie, l'une sensibilisant les récepteurs cellulaires de l'autre. La progestérone agit aussi comme «modératrice» des effets stimulants de l'oestrogène partout dans le corps où il y a des tissus riches en récepteurs de cette hormone, dont les seins. Il est clairement démontré dans des études cliniques et scientifiques que l'oestrogène non contrebalancé par la progestérone augmente le risque de cancer du sein en plus des nombreux effets secondaires énumérés dans le Compendium des produits pharmaceutiques (la "bible" des médecins) et que l'on trouve aussi sur l'internet sur le site web du fabricant. De plus, pour les femmes qui prennent Estrace, le risque d'accident vasculaire cérébral, de thrombose veineuse profonde et d'embolie pulmonaire est beaucoup plus grand que pour les femmes qui prennent l'oestradiol sous forme transdermique (p. ex. Estrogel). La raison pour cela est que le premier passage au foie augmente les facteurs de coabulation sanguine qui sont responsables de ces effets secondaires catastrophiques. Dans un premier temps vous devriez demander à votre médecin de vous prescrire Estrogel (un gel transdermique à l'oestradiol) ce qui va réduire le risque de ces effets de premier passage au foie car les hormones prises par voie transdermique ne vont pas directement au foie.  De plus, il est plus facile de réduire graduellement la dose d'oestrogène avec un produit topique qu'avec un produit oral car il ne faut surtout pas cesser tout d'un coup d'utiliser ce supplément d'oestrogène après tant d'années. 

Donc, il faut que vous fassiez un sevrage graduel, en consultation avec votre médecin. Il est possible aussi que votre médecin vous ait prescrit des médicaments pour mitiger les effets secondaires d'Estrace, comme par exemple pour contrer l'augmentation de la coagulation sanguine. Je présume que votre médecin réduira la dose de ces médicaments au même rythme que vous réduirez votre dose d'Estrace.

Il faut que vous vous attendiez aussi à subir les effets de la baisse d'oestrogène que cela va occasionner, p. ex. un vieillissement accéléré de la peau, sécheresse vaginale, retour des symptômes de la ménopause comme les bouffées de chaleur ou les sueurs nocturnes, etc. Aux femmes qui voulaient se sevrer des oestrogènes comme Premarin et Estrace dont il est plus difficile de se sevrer à cause de leur impact sur le foie, le Dr Lee suggérait l'usage de l'oestriol, un oestrogène bio-identique qui est «cousin» des deux autres, mais beaucoup plus faible et n'a pas les mêmes effets secondaires. Votre médecin pourrait vous prescrire l'oestriol sous forme de crème vaginale ou de crème magistrale (préparée en pharmacie). Vous pouvez aussi trouver une crème à l'oestriol sur le site www.boutiqueantiage.com. Pour plus d'information sur l'oestriol, voir l’article sur le présent site ayant pour titre «L'oestriol pourrait-il être l'élixir des femmes ménopausées?».

À noter qu'une détoxification du foie pourrait grandement vous aider et réduire les effets secondaires des oestrogènes que vous ressentez en ce moment. Des produits à base d'indole-3-carbinol, comme EstroSmart ou EstroSense, qu'on trouve sur le marché québécois, sont très importants pour aider le foie à mieux métaboliser et éliminer les oestrogènes. Le produit «Triple action: extraits de crucifères et resvératrol» de Life Extension vendu sur le site www.boutiqueantiage.com est un autre exemple de ce type de produit.  

Vous souhaitant bon succès dans votre démarche de santé, 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir