Une étude décrite dans un article du journal Gynecological Endocrinology démontre que l’acide folique – vitamine B9 du complexe B - réduit significativement le nombre et l’intensité des bouffées de chaleur chez un groupe de femmes ménopausées.

Les bouffées de chaleur, caractérisées par une sensation déplaisante de chaleur excessive, surviennent chez 75% des femmes ménopausées et sont reliées à une réduction des niveaux d’estrogènes. Même si les THS (thérapies hormonales substitutives) peuvent aider à soulager les bouffées de chaleur, certaines femmes préfèrent les éviter.

Il a été démontré que la production cérébrale de l’hormone norépinéphrine (noradrénaline) et de son métabolite, le 3-methoxy 4-hydroxy phenyl glycol (MHPG), est plus importante chez les femmes qui ont des bouffées de chaleur que chez les femmes qui n’en ont pas. Selon une autre recherche de l’Ipswich Hospital NHS Trust à Suffolk en Grande-Bretagne, menée par Ayman A. A. Ewies et ses collègues «l’hypothèse est que l’acide folique pourrait diminuer les bouffées de chaleur en interagissant avec les neurotransmetteurs monoamine du cerveau; en conséquence, cette étude a été conduite pour déterminer l’effet d’une supplémentation en acide folique sur l’occurrence de bouffées de chaleur et sur le niveau plasmatique de la MHPG chez les femmes post-ménopausées».

Les chercheurs ont divisé en deux un groupe de 46 femmes souffrant de bouffées de chaleur, la moitié recevant 5 mg d’acide folique et l’autre moitié recevant un placebo, et ce de façon quotidienne pour une période de quatre semaines. Le niveau sanguin de MHPG a été mesuré avant et après le traitement. Neuf des femmes (39,1%) qui ont reçu l’acide folique ont expérimenté une disparition complète des bouffées de chaleur, et 6 (21%) ont eu une amélioration modérée de la situation. Dans le groupe placebo, seulement une femme a expérimenté une disparition complète des symptômes pendant que 84,2% des femmes n’ont vu aucun changement. Les participantes qui ont reçu l’acide folique ont aussi expérimenté une réduction du niveau de MHPG, comparativement à celles du groupe placebo. Un suivi des participantes 2 semaines après la fin de la période de traitement, a démontré que les bouffées de chaleur sont revenues chez tous les sujets qui ont expérimenté une amélioration des symptômes avec l’acide folique.

«D’après nos connaissances, c’est la première étude qui rapporte les effets de la supplémentation en acide folique sur les bouffées de chaleur chez les femmes post-ménopausées» selon l’auteur. «Notre étude suggère que l’utilisation de l’acide folique à court-terme peut causer des améliorations subjectives des bouffées de chaleur chez certaines femmes ménopausées, probablement en diminuant l’activité noradrénergique centrale, comme l’indique la réduction plasmatique du métabolite MHPG».

«Bien que les données soient encourageantes, les avantages à long-terme d’une supplémentation en acide folique et le dosage idéal doivent être évalués par une plus grande étude à double-insu, contrôlée par placebo et d’une durée appropriée», a-t-il ajouté.

Source:
http://www.lef.org/newsletter/2010/1217_Hot-Flashes-Reduced-by-Folic-Acid.htm?source=search&key=folic%20acid%20hot%20flashes

Commentaire de Micheline:
L’acide folique fait partie de la famille des vitamines B. Vu que ces vitamines travaillent en synergie, il vaut mieux prendre un bon complexe de cette vitamine comprenant une dose appropriée d’acide folique. J’ai découvert le Advanced B Complex de la compagnie AOR alors que je cherchais une forme de vitamine B1 qui pouvait aider à diminuer les effets néfastes de la glycation sur les cellules. Cette forme avancée s’appelle la Benfotiamine. Étant donné que ce complexe B de AOR inclut la benfotiamine, je l’ai acheté et à ma grande surprise j’ai eu un regain d’énergie immédiat. En l’espace de deux jours je ne sentais plus cette faiblesse dans tout mon corps qui m’inquiétait à mon réveil. J’ai aussi remarqué une amélioration de la mémoire et de la vivacité mentale. De plus cette formule ne produit pas d’urine jaune ou de flatulence car elle est mieux assimilée par le corps. À ma connaissance il n’y a pas d’autre complexe B sur le marché qui offre de tels avantages, en plus de favoriser la méthylation, ce qui réduit les niveaux d’homocystéine, si dangereux pour la santé cardiovasculaire. Cette formule contient également 1000 mcg d’acide folique, qui représente une dose thérapeutique. Je recommande donc fortement ce produit, que vous trouverez sur la Boutique Naturo* du site santedesfemmes.com. Ce produit est fabriqué au Canada selon les normes canadiennes pour la qualité et l’intégrité des ingrédients.

Voici ce que dit l’étiquette: «ADVANCED B COMPLEX a été développé pour fournir les formes les plus avancées de vitamines B dans des doses supportées par des études cliniques. Les nutriments présents dans ce produit aident au métabolisme des hydrates de carbone, protéines et acides gras, et aide à augmenter la production d’énergie, la formation des tissus et de globules rouges ainsi que la croissance et le développement normaux.»

* À noter que la «Boutique Naturo» sous l'onglet «Boutiques» est indépendante du site santedesfemmes.com et que je ne réalise aucune ristourne sur la vente de ce produit.

Commentaires   

0 #1 françoise oudet 29-10-2011 18:46
Bonjour,
Vous avez raison Micheline de mettre une remarque étoilée * à la fin de l'article, on n'est jamais trop prudent !
Bonne continuation
françoise
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir