Dans le numéro de novembre 2009 du journal Cancer Epidemiology, Biomarkers & Prevention, on fait état d’une étude menée en Pologne qui a démontré les effets protecteurs du sélénium contre le stress oxydatif et par conséquent contre le cancer du sein, en particulier chez les femmes porteuses d’un gène BRCA1 défectueux.

«On sait depuis longtemps que les propriétés anticancer du sélénium sont dues au fait qu’il diminue les effets du stress oxydatif sur les tissus» déclarent les chercheurs. Cette étude pose ainsi un jalon vers une meilleure compréhension de l’action du sélénium pour prévenir les dommages à l’ADN infligés par le stress oxydatif et le rôle de ce nutriment dans la prévention du cancer. Cette étude à double insu dans laquelle 136 femmes ayant ce gène défectueux qui augmente dramatiquement le risque de cancer du sein est d’un intérêt particulier pour toutes les femmes qui ont des antécédents familiaux de ce cancer, même si elles ne sont pas porteuses du gène défectueux.

Source:
http://www.lef.org/whatshot/2009_12.htm#Selenium-supplementation-normalizes-oxidative-stress-in-women-at-high-risk-of-breast-cancer

Commentaire de Micheline...
Voici un excellent article qui complétera cos connaissances sur les sources alimentaires et l’importance du sélénium:

À lire:
http://www.eufic.org/article/fr/Maladiesregime-alimentaire/cancer/artid/Selenium-et-alimentation/

www.santedesfemmes.com

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir