Le 11 janvier 2010, on annonçait que des chercheurs à l’université de Pittsburgh avaient développé un traitement hormonal pour l’ostéoporose qui serait le premier à stimuler la formation des os sans en même temps causer une résorption des cellules osseuses.

L’ostéoporose est un problème occasionné par la perte de masse osseuse qui fait que les os deviennent poreux, ce qui augmente le risque de fractures. On estime que jusqu’à 50 pour cent des gens âgés de 50 ans ou plus, dont 80% de ce nombre sont des femmes, souffrent d’ostéoporose.

La recherche se concentre de plus en plus sur le rôle des glandes parathyroïdes dans le traitement de l’ostéoporose. Les parathyroïdes sont de petites glandes rattachées à la glande thyroïde, généralement au nombre de quatre, mais parfois on en dénombre jusqu'à huit. Elles peuvent être difficiles à distinguer de la thyroïde. Ces mini-glandes sécrètent la parathormone (PTH) une hormone qui effectue la régulation des taux de calcium et de phosphore dans le sang. Ce sont les véritables contremaîtres du chantier de construction des os.

Les chercheurs ont développé un dérivé naturel de la parathormone, appelé le PTHrP (parathyroid hormone related protein) qui stimulerait la création de nouvelles cellules osseuses (effet anabolisant) sans avoir d’effets destructeurs (catabolisants) pour les os, comme c’est le cas avec Forteo.

Forteo (teriparatide), est une forme synthétique de parathormone qui est couramment prescrite dans les cas graves d’ostéoporose. Forteo a de nombreux effets secondaires potentiels, y compris un risque de cancer des os, et c’est pourquoi la durée maximale d’administration de ce médicament est de deux ans. Toutefois, c’est le seul médicament qui ait démontré à date une capacité de stimuler la formation des os.*

Si cette nouvelle étude confirme que le PTHrP peut stimuler la formation de nouvel os chez les humains sans avoir d’effet catabolisant ou d’effets secondaires semblables à Forteo.cette découverte pourrait représenter une percée dans le traitement de l’ostéoporose.

http://www.lef.org/news/LefDailyNews.htm?NewsID=9196&Section=VITAMINS&source=DHB_100113&key=Body+ContinueReading

Commentaire de Micheline…
Il n’y a actuellement aucun médicament qui peut rebâtir les os sans effets secondaires. Seule l’hormonothérapie à base d’hormones bio-identiques représente une façon naturelle d’aider à la formation des nouvelles cellules osseuses (ostéoblastes) et de ralentir la formation des ostéoclastes, qui résorbent les tissus osseux. En combinaison avec un apport judicieux en calcium, magnésium, bore et vitamine D3, l’hormonothérapie bio-identique pour les femmes représente l’approche la plus naturelle, efficace et sécuritaire pour prévenir l’ostéoporose ou pour regagner de la masse osseuse. Un bon équilibre hormonal aide l’homéostasie de tout le corps et par conséquent le bon fonctionnement des parathyroïdes.

*Il est à noter que les médicaments pour l’ostéoporose appelés bisphosphonates (Fosamax, Actonel, Boniva, etc.) ou le raloxifène (Evista), ralentissent la perte osseuse mais ne peuvent stimuler la formation de nouvelles cellules osseuses, contrairement à ce que leurs fabricants cherchent à faire croire aux femmes et à leurs médecins par de la publicité qui porte à confusion.


www.santedesfemmes.com

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir