On parle beaucoup des bienfaits du régime alimentaire de style méditerranéen pour la santé cardiovasculaire, mais une étude vient de démontrer que ce type d’alimentation est également bénéfique pour le cerveau et peut réduire le risque de développer la maladie d’Alzheimer.

Des scientifiques de Columbia University de New York, dans un article publié dans Archives of Neurology, rapportent que ce type d’alimentation, qui met l’accent sur la consommation d’huile d’olive, de tomates, de noix, de poisson, de légumes crucifères ainsi que de légumes à feuilles vert foncé, de fruits et de volaille peuvent réduire de 40 pour cent le risque d’avoir la maladie d’Alzheimer.

Détails de l’étude
L’étude menée à Columbia Université, à laquelle on participé 2,148 adultes âgés de plus de 65 ans qui étaient en santé au début de l’étude, a duré quatre ans. Au bout de ce temps, 253 participants avaient développé la maladie d’Alzheimer's. C’est ainsi qu’on a pu constater que les personnes dont l’alimentation se rapprochait le plus du régime méditerranéen avaient 38 pour cent moins de risque de développer cette maladie.

Les nutriments qui ont joué un rôle clé sont les oméga-3 et les «bons» oméga-6, la vitamine E, l’acide folique, et la vitamine B12. Les chercheurs ont postulé que la vitamine B12 et l’acide folique ont joué un rôle important grâce à leur capacité de faire diminuer l’homocystéine, un facteur de risque connu pour l’Alzheimer. La vitamine E, pour sa part, joue un rôle par son action antioxydante, et les acides gras essentiels ont un effet pour réduire l’athérosclérose, les thromboses ou l’inflammation, qui sont tous des facteurs de risque pour l’Alzheimer car ils affectent le fonctionnement du cerveau et l’accumulation de plaque de type bêta-amyloïde associée à cette maladie qui affecte plus de 13 millions de gens à l’échelle mondiale.

L’avenir du régime méditerranéen – on n’a pas fini d’en entendre parler!
On entend de plus en plus parler de ce régime alimentaire traditionnel pour les habitants de la région méditerranéenne, qui jouit maintenant d’une renommée mondiale surtout depuis que la science s’est intéressée aux bénéfices qu’il confère pour la santé.

Ainsi, des recherches récentes ont indiqué que ce régime peut aider à prévenir ou soulager l’arthrite, les maladies cardiovasculaires, le diabète, l’asthme, les maladies pulmonaires et les allergies. La maladie d’Alzheimer, qui prend de nos jours des proportions d’épidémie, s’ajoute maintenant à cette liste.

Grâce à la popularité dont jouit maintenant ce régime, l’industrie alimentaire a commencé à appliquer ses principes de base dans la mise en marché d’aliments plus sains. L’intérêt dans les approches alimentaires pour améliorer la santé mentale est telle que Nestlé, la plus importante compagnie alimentaire au monde, a signé une entente avec l’Institut de technologie de la Suisse pour étudier le rôle de la nutrition dans la fonction cognitive.

Source: Cliquez ici pour y accéder...

Références:
- Archives of Neurology
2010, Vol. 67, Pages 6, doi:10.1001/archneurol.2010.84 - «Food Combination and Alzheimer Disease Risk - A Protective Diet»
Auteurs: Y. Gu, J.W. Nieves, Y. Stern, J.A. Luchsinger, N. Scarmeas
- Sur le régime méditerranéen et l’Alzheimer voir également:
http://www.regime-mediterraneen.fr/2010/04/14/le-regime-cretois-marque-encore-des-points-contre-lalzheimer/
- Pour en savoir plus sur le régime méditerranéen:
http://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/Regimes/Fiche.aspx?doc=mediterraneen_regime

www.santedesfemmes.com

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir