Dans un blog récent la Dre Christiane Noethrup pose la question suivante: «Quelle est votre plus grande préoccupation lorsque vous pensez à votre santé en vieillissant? Si nous demandions à 100 personnes parmi nos lecteurs, il est probable que la majorité d’entre elles nous répondraient qu’elles pensent à la démence ou à la maladie d’Alzheimer. Jusqu’à maintenant, aucun traitement n’a encore été développé pour ces maladies... ou bien peut-être que oui?»

La Dre Northrup se réfère aux écrits d’un grand spécialiste en la matière, le Dr. David Perlmutter, un médecin spécialisé en neurologie et auteur du livre Grain Brain: The Surprising Truth about Wheat, Carbs, and Sugar—Your Brain’s Silent Killers (Le cerveau de grain: la surprenante vérité au sujet du blé, des glucides, et du sucre – les tueurs silencieux de votre cerveau). Cet éminent scientifique a découvert précisément ce que le titre de son livre suggère.

Le Dr Perlmutter affirme que le gluten, les glucides et les sucres peuvent affecter la santé de votre cerveau. Et la consommation de grandes quantités de gluten et de glucides simples, surtout sur une longue période de temps, peut mener à des problèmes de santé tels que la perte de mémoire, la démence, la maladie d’Alzheimer, les migraines, le surplus de poids, la dépression, les douleurs musculaires, l’insomnie, ou l’anxiété, et aussi à des maladies neurologiques comme la sclérose en plaques, la maladie de Parkinson, ou les crises d’épilepsie.

Si cela vous semble incroyable, considérez ceci : le guide alimentaire actuel aux États-Unis recommande de consommer 6 à 8 portions de 6 onces de glucides par jour. Lorsque nous parlons de glucides, nous faisons référence au riz, pain, pâtes, céréales (les fruits et légumes contiennent aussi des glucides, mais ils sont classés dans une catégorie différente.) Il y a quelques années seulement, les recommandations étaient de 6-11 portions par jour.

Et maintenant, après plusieurs années à suivre ces recommandations, le nombre d’Américains qui souffrent d’obésité, de diabète, de démence, de dépression, et d’Alzheimer a atteint un pic inquiétant. C'est  évident : ce que vous mangez est important – particulièrement en ce qui concerne la santé du cerveau

Atténuez l’inflammation
Lorsque vous consommez des aliments qui contiennent du gluten et des sucres simples, cela produit une élévation de votre taux de sucre sanguin. Et lorsque votre taux de sucre est élevé, non seulement cela peut produire une inflammation systémique, mais cela peut aussi mener à la détérioration de la barrière hématoencéphalique. Cette barrière protectrice empêche les toxines, les bactéries et d’autres substances étrangères de compromettre la santé de votre cerveau. Donc, vous désirerez certainement faire tout ce que vous pouvez pour protéger la barrière hématoencéphalique, n’est-ce pas?

Car une fois que la barrière hématoencéphalique est endommagée, le cerveau est plus sensible aux substances toxiques. Et cela peut aussi mener à une inflammation chronique. Lorsque le cerveau est atteint par l’inflammation, il rétrécit – et cela produit des désordres neurologiques, comme la perte de mémoire et les problèmes moteurs.

La Dre Northrup explique que lorsqu’on parle d’inflammation, le cerveau n’est pas comme les autres parties du corps. Si vous étirez un muscle dans votre bras, il va enfler et vous allez ressentir de la douleur. Ce sont des signaux qui vous disent que vous devez reposer votre bras jusqu’à ce que l’enflure et la douleur disparaissent. À la différence de votre bras, votre cerveau ne contient pas de capteurs de douleur, ce qui veut dire qu’il n’y a rien pour vous indiquer qu'il subit de l’inflammation.

Nourriture pour le cerveau
Même s’il n’existe pas encore de traitements approuvés contre la démence et la maladie d’Alzheimer, il y a quelque chose que vous pouvez faire dès maintenant! Pour revenir au Dr. Perlmutter. Il l’a constaté lui-même et Il a convaincu plusieurs de ses patients de suivre un régime sans gluten, faible en glucides et en sucres, et les résultats qu’il a obtenus sont surprenants.

Lorsque vous étiez jeune, on vous a probablement dit que le poisson était bon pour votre cerveau. Les gras présents dans le poisson sont certainement bons pour la santé du cerveau et certains de ces gras sont des gras saturés! Eh oui! Les avocats, l’huile de noix de coco, le bœuf élevé en pâturage, le poisson sauvage, le beurre, et le fromage sont bons pour le cerveau également.

Le Dr. Permutter nous rappelle que nous avons besoin de consommer des gras saturés et que l’humain a toujours mangé des gras saturés. Même le lait humain contient 50% de gras saturés!

Et le cerveau comprend 60% de gras. Les médecins et les scientifiques confirment maintenant de plus en plus que vous pouvez reconstruire votre cerveau, simplement en consommant des gras-santé. Et dernièrement, des résultants étonnants one été obtenus par des personnes atteintes d’Alzheimer pour faire régresser cette maladie seulement en consommant 4 c. à table par jour d’huile de noix de coco.

Les gras saturés qui se retrouvent dans le beurre, le bœuf, et le fromage ont été considérés comme nos pires ennemis depuis environ 30 ans. Et si on revient aux gens à qui on disait de consommer 6-11 portions de glucides chaque jour, on leur conseillait également de consommer tous les gras avec parcimonie. Toutefois, ce conseil s’est avéré nuisible pour le cerveau.

Si vous choisissez de réintroduire le beurre dans votre alimentation, diminuez votre consommation de glucides – et cela inclut tous les glucides, même les grains entiers santé, les légumes et les fruits. L’idée est de consommer des aliments faibles en glucides, et de vous assurer que, combinés, vous ne consommerez pas des aliments qui font beaucoup augmenter le taux de sucre dans votre sang. Même si l’on croit que le riz brun et les fruits sont des choix santé, ces aliments vont affecter votre taux de sucre s’ils sont consommés en excès.

Le Dr. Permutter nous donne ce conseil: tous les légumes qui poussent à la surface de la terre, comme les épinards, la laitue, ou le chou-fleur contiennent moins de sucres et de féculents que les légumes qui poussent dans la terre, comme les pommes de terre, les carottes, les patates douces et les betteraves.

C’est quand même une très bonne nouvelle... On peut améliorer la santé de notre cerveau, simplement en ayant une alimentation qui limite ou qui élimine le gluten et l’excès de glucides, et en ajoutant des gras-santé. Et ce n’est pas seulement notre cerveau mais tout notre corps qui en bénéficiera!

 

Source:
http://www.drnorthrup.com/blog/2014/06/eat-butter-protect-your-brain

Commentaires   

0 #2 Gisele jai aimé 09-01-2015 00:58
j'ai aimé votre lecture et celà aide pour notre santé
Citer
+1 #1 Nicole Mercier 07-01-2015 17:34
Petite suggestion pour ceux et celles qui se sentent coupables de manger du beurre.

Depuis plusieurs années déjà,
j'ai réintroduit le beurre dans mon alimentation en faisant ma propre «margarine».

Il suffit seulement «d'allonger» sa livre de beurre avec une ou deux huiles, de très bonne qualité, de votre choix.

Procéder en ajoutant 1 1/2 à 2 tasses d'huile de première pression à froid (ex.: canola, olive)au beurre ramolli et l'incorporer à l'aide d'une mixette électrique.

Toujours garder ce mélange au réfrigérateur afin qu'il demeure ferme. Une belle façon de manger des gras polyinsaturés et saturés.
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir