Si vos règles sont accompagnées de maux de tête, de sautes d’humeurs et de douleurs aux seins, il est possible que votre niveau de progestérone soit trop bas. Découvrez comment vous pouvez vous aider afin de remettre les choses en ordre.

Bien que vos cycles menstruels puissent être différents d’un mois à l’autre – et parfois plus difficiles – il y a une séquence d’événements hormonaux qui surviennent en arrière-plan et qui en sont responsables. Si vous souffrez du syndrome prémenstruel (SPM), allant du gain de poids, aux rages de chocolat et aux sautes d’humeur, alors vous devriez porter une attention particulière à votre niveau de progestérone.

La progestérone: une hormone anti-SPM
Avant la ménopause, la progestérone est produite par les ovaires et après la ménopause, elle est produite en petite quantité dans les glandes surrénales. Contrairement à l’œstrogène, le niveau de progestérone est naturellement plus élevé dans la seconde partie du cycle menstruel puisque cette hormone est essentielle à la préparation de l’endomètre pour l’implantation éventuelle d’un ovule fécondé. S’il n’y a pas de fécondation, le niveau de progestérone va diminuer, entraînant le déclenchement des menstruations.

La progestérone possède plusieurs effets bénéfiques. Elle agit comme diurétique naturel, améliore le sommeil, agit contre l’anxiété et stimule le métabolisme (parce qu’elle soutient la fonction de l’hormone thyroïdienne). La progestérone est aussi considérée comme thermogénique car elle augmente la température corporelle de la même façon que lorsque nous consommons des protéines. La progestérone peut aider à construire des os solides et denses, réduit la pression sanguine, diminue le cholestérol LDL, améliore l’apparence et la texture des cheveux et de la peau, augmente la libido et prévient les SPM. Lorsque la progestérone est en équilibre avec l’œstrogène, elle protège contre le cancer du sein et de la prostate. Cette hormone multi-fonctions améliore également la fertilité et aide au bon fonctionnement du système immunitaire, réduisant ainsi le risque de maladies auto-immunes. Un déséquilibre de la progestérone par rapport aux oestrogènes survient très fréquemment chez les femmes dans la trentaine ou la quarantaine. Une déficience en progestérone peut survenir à cause de l’une des raisons suivantes:

Stress: un surplus de stress va faire diminuer la production de progestérone, car le corps va utiliser cette dernière pour produire du cortisol à la place.

Anovulation: ceci peut survenir lors de maladies telles que le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK).

Niveau de LH (hornone lutéinisante) trop bas: cette hormone produite dans le cerveau enclenche la production de progestérone.

Hypothyroïdie: une glande thyroïde hypoactive

Excès de prolactine: cette hormone stimule le développement des seins pendant la grossesse et la production de lait pendant l’allaitement. Une trop grande quantité de prolactine peut supprimer la production de progestérone et causer l’infertilité et des problèmes menstruels. Le niveau de prolactine peut aussi augmenter dans les cas d’hypothyroïdie ou de problèmes de glande hypophyse.

Que faire pour que le niveau de progestérone revienne à la normale?
Si ce qui a été écrit ci-haut vous sonne une cloche, vous pouvez demander à votre médecin ou à votre praticien de santé de vérifier votre niveau de progestérone entre les jours 19 à 22 de votre cycle menstruel. Le niveau devrait être autour de 15 à 35 nmol/L. Si votre niveau est plus bas ou à la limite inférieure, demandez à votre praticien de santé de vous parler de l’une des options suivantes:   

Soulagez les SPM et les migraines avec la baie de gattilier (Vitex) Plusieurs femmes souffrent de migraines juste avant leur règles. Selon une nouvelle étude, ceci aurait un lien avec le niveau de progestérone. Les chercheurs ont étudié l’impact de la baie de gattilier (Vitex agnus-castus) sur les migraines chez des femmes atteintes de SPM. Une centaines de femmes atteintes de migraines et de SPM ont participé à l’étude. Les participantes recevait 40 mg de Vitex par jour pendant 3 mois. Les chercheurs ont découvert que 66% des femmes ont expérimenté une réduction significative de leurs symptômes de SPM, 26% ont rapporté une réduction moyenne et 8% n’ont rapporté aucun changement. Pour ce qui est des femmes atteintes de migraines, 42% d’entre elles ont eu réduction de plus de 50% de la fréquence des attaques mensuelles, et 57% d’entre elles ont eu une réduction de plus de 50% du nombre de jours par mois où elles avaient un mal de tête.  

Le Vitex est reconnu pour augmenter les niveaux de dopamine et de progestérone, faisant de cette plante un excellent choix pour les femmes ayant des symptômes de dépression accompagnés de SPM ou de cycles menstruels irréguliers. Il est recommandé de prendre 2 comprimés de Vitex chaque matin avant le déjeuner pendant 1 à 6 mois. 

Procurez-vous de la vitamine E et de l’huile d’onagre
Contrairement aux graines de lin qui augmentent les oestrogènes, l’huile d’onagre est un composé qui augmente le niveau de progestérone. Bien que certaines études se contredisent, il a été observé que l’huile d’onagre améliore non seulement le SPM, mais réduit les douleurs mammaires qui accompagnent souvent le cycle menstruel. Les chercheurs de la Breast Diagnostic Clinic à la clinique Mayo ont évalué 85 femmes atteintes de douleurs cycliques aux seins et ont découvert qu’une dose quotidienne de vitamine E, d’huile d’oagre ou d’une combinaison des deux était efficace pour soulager l’inconfort aux seins. Il est recommandé de prendre 2000 mg d’huile d’onagre chaque jour du jour 12 au premier jour des menstruations. Pour une protection optimale, vous pouvez ajouter 400 UI de vitamine E. Selon une étude du British Journal of Obstetrics and Gynaecology, la vitamine E peut grandement aider à soulager les crampes menstruelles et diminuer le flot menstruel pendant les menstruations. Les chercheurs ont observé une diminution de l’intensité et de la durée des douleurs menstruelles chez les femmes du groupe ayant utilisé la vitamine E. Pris ensemble, ces deux suppléments forment un excellent combo anti-SPM.  

Complétez l’équilibre hormonal avec des hormones bio-identiques Si votre niveau de progestérone est très bas dans les tests sanguins, vous pourriez demander à votre praticien de santé de vous prescrire une crème à la progestérone bio-identique. Si vous utiliser déjà ce produit pour les SPM, appliquez la crème dans les endroits de votre corps où la peau est mince (comme les grandes lèvres) du jour 14 au jour 28 de votre cycle, moment où la progestérone est naturellement à son plus haut. Pour le traitement des symptômes associés à la ménopause, vous pouvez l’utiliser pendant 25 jours et la cesser pendant 5 jours.  

 

 

 

 

Source*:

http://www.chatelaine.com/health/wellness/low-progesterone-to-blame-for-your-pms/

* veuillez copier-coller le lien dans votre navigateur internet par accéder aux sites suggérés

Commentaires   

0 #1 comptoir en tissu 20-07-2015 03:28
Tout est bien expliqué dans cet article, merci l'équipe
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir